Skip to main content

Chante-moi ton histoire ! à l’Isle Jourdain

Le Collectif Gonzo a passé deux ans sur le territoire de l’Isle Jourdain pour y questionner la transmission à travers les chansons et ce qu’elles racontent de nos vies. Ainsi les artistes ont pu aller à la rencontre des élèves du Pôle Éducatif mais aussi des parents, des assistantes maternelles et des habitants, y réaliser plus de 150 collectages que vous pouvez retrouver dans des vidéos et qui pour certains ont été mis en musique, en images et en langue des signes pour être présentés dans le cadre de la grande création Chante-moi ton Histoire ! 

Un beau projet qui a permis de creuser l’histoire, de discuter en famille du passé.

La presse en parle…

Un extrait des spectacles du 16 juin et 05 juillet 2022 :

 Le travail en amont :

En savoir plus sur Chante-moi ton histoire !
https://collectifgonzo.fr/atelier-chante-moi-ton-histoire/

L’équipe d’Empreintes en Résidence Mission avec le Théâtre du Cloître

RÉSIDENCE
ARTISTE EN TERRITOIRE
Collectif Gonzo
EMPREINTES DE TERRITOIRE
Soutenu par la DRAC Nouvelle-Aquitaine et le Rectorat de l’Académie de Limoges
Nouvelle immersion sur le territoire avec cette résidence-mission à l’école
primaire publique de Val d’Issoire autour des émancipations
Ecole Primaire Publique de Val d’Issoire / 4 classes de la petite section au CE2

Dans le cadre de sa résidence d’artiste en territoire, le collectif Gonzo
propose à toute l’école de participer à leur laboratoire artistique au-
tour de leur prochain spectacle ayant comme thèmes les rapports de
domination et d’émancipation. Ces rapports sont présents tout au long
de la vie. Nous pouvons toutes et tous être à notre tour dominant ou
dominé sans parfois même en avoir conscience. Comment les repérer,
les décrire pour les conscientiser et s’en libérer ?
Collectage, ateliers philo, musique, chant et chantsigne permettront
aux élèves de créer un spectacle court à partir de la matière collectée
et d’apprendre qu’il n’y a pas d’âge pour s’émanciper.


En savoir plus :
https://www.theatre-du-cloitre.fr/activites/relations-humanite.html

Questionner la guerre d’Algérie

La Maison de la Gibauderie à Poitiers a sollicité le Collectif Gonzo pour un travail de collectage autour de la guerre d’Algérie. L’équipe d’Empreintes va porter ce travail et créer un spectacle pour l’occasion qui sera joué les 31mars, 01 et 03 avril 2023. C’est l’exposition Regards d’Algérie proposée jusqu’à fin décembre 2022 aux Archives Départementales de la Vienne qui a donné l’idée de ce projet.
Un article de Poitiers Magazine le présente très rapidement :


 

D’autres infos sur le projet à venir :https://www.facebook.com/maisongibauderie

Récupérason avec le lycée des Grippeaux et L’IME de Parthenay

La période a été quelque peu chamboulée, mais on l’a fait et on a bien fait, c’était une belle aventure. 

Tout a commencé en 2019, quelques résidents de l’IME sont venus voir une expo d’ instruments et de machines sonores fabriqués par Eric Pelletier. Ce fut le déclencheur de ce projet. Une classe des Grippeaux a ensuite rejoint l’aventure. Nous avons imaginé et fabriqué les instruments puis nous avons créé et répété un répertoire. 

Les restitutions ont eu lieu en février au Lycée des Gippeaux, en mai à l’IME de Parthenay.

En savoir plus

Le Tire Larigot – La première étape

Depuis novembre 2021 nous avons réalisé plusieurs sessions de répétitions, accueillis par divers lieux du territoire (Le Nombril Du Monde, La Colporteuse, La Fabrik, Le CSC du Clou Bouchet, Le Collège du Marchioux).

Durant ces périodes nous avons fabriqué de la matière, testé des agencements, des constructions et nous avons rodé l’équipe. Nous avons aussi fait plusieurs tests publiques, en répétition et dans des conditions réelles de spectacle, au Nombril et à La Fabrik.

Il nous reste maintenant le travail avec l’œil extérieur, la mise en scène, pour donner une forme définitive à ce spectacle. Puis finaliser la scénographie et le côté technique. Ce travail est prévu en octobre/novembre. A suivre …

La presse en parle: 

 

 Tire Larigot dossier de presse

Empreintes, une première réussie !

La première représentation d’Empreintes a eu lieu le 20 mai à la Maison des Trois Quartiers à Poitiers et le moins que l’on puisse dire c’est que ce fut fabuleux !

Dès les premières secondes, le public s’est laissé emporter par les voix collectées, les bouts de chansons partagés et ce que tout ça raconte de nos vies. Un moment de partage merveilleux et une standing ovation avant même la fin du spectacle ! Nous sommes comblés. Nous avions l’ambition avec cette création de questionner la transmission en profondeur. En s’attanchant à collecter les singularités, nous espérions que le spectacle pourrait leur donner cette portée universelle si précieuse. Nous pouvons dire que nous avons réussi. Nous sommes très fiers de ce spectacle et avons hâte de repartir sur la route pour le partager.

 

Cette première est aussi l’occasion de revenir sur le temps de création à travers quatre articles :

 https://www.le7.info/article/19543-sur-les-empreintes-des-chansons

 https://www.lanouvellerepublique.fr/loudun/empreintes-spectacle-sensoriel-et-musical-sur-notre-rapport-a-la-chanson

 https://www.charentelibre.fr/charente/ruffec/ruffec-le-collectif-gonzo-en-residence-a-la-canopee-10707111.php

 https://www.lanouvellerepublique.fr/poitiers/poitiers-des-empreintes-sensibles-a-la-m3q

Et n’oublions pas que tout ça s’est mis en place autour d’un grand projet d’action culturelle nommé Chante-moi ton histoire !
En voici quelques souvenirs : 

Une idée du travail d’action culturelle en milieu scolaire et périscolaire à l’échelle d’un territoire :

 Une chanson signée après un collectage :

Un ciné-docu-concert signé intergénérationnel (il s’agit du document audio-vidéo et non du spectacle filmé. Les longs noirs correspondent aux moments où la langue des signes prend une place prépondérante au plateau) : 

Une séance périscolaire : 

La pratique du chansigne :

Relais d’Assistantes Maternelles :

Empreintes

Vous êtes-vous déjà posé la question de ce qui se cache derrière les chansons qui vous accompagnent, celles qui marquent un moment de votre vie ou vous touchent tout simplement ?
Créé à partir d’une matière sonore collectée, Empreintes est un spectacle musical et visuel qui questionne la notion de transmission à travers la chanson et ce qu’elle raconte de nos vies.
Qu’elles nous bercent, nous fassent rêver, pleurer ou danser, les chansons ont ce point commun de cacher des histoires bien singulières, profondes ou légères. Mais comment arrivent-elles jusqu’à nos oreilles ? Et pourquoi ?
Des images projetées plantent le décor.
L’imaginaire musical met en exergue les voix collectées.
Une comédienne nous raconte tout ça au creux des yeux.
À partager en famille, à partager tout simplement !

 Avec…

Maud Thibault, chansigne, danse
Aurélien Mouzac, guitares, ukulélé basse, voix
Thomas Hilaire, batterie, claviers, voix

Delphine Naudon, lumières, régie
Nicolas Panek ou Géry Courty, son 
Kham-Lhane Phu et Serge Dangleterre, scénographie, vidéo et mise en scène 

 

 

 

Quelques extraits du spectacle en création

Après vous… et Empreintes du 13 au 16 juillet à Avignon OFF !

Le trio Après vous… présente deux spectacles dans un lieu à part du OFF d’Avignon 2022. Un festival éthique et écologique dans le Parc Seguin d’Avignon Montfavet : Les Petites Formes.C’est l’occasion pour Après vous… d’y présenter ses deux créations dans une forme courte de 35minutes.
https://www.festivaloffavignon.com/programme/2022/petites-formes-montfavet-festival-les-t4749/

Du 13 au 16 juillet à 15h00, Grande Salle

« Après vous… Chansons contresignées »

Après vous… c’est de la chanson, de la danse, du théâtre à six mains… dans l’espace, qui se faufilent, courent, frappent ou caressent, nous emmènent loin.
Il y a un côté charnel chez Après vous… des textes qui partent de l’intérieur, une batterie qui fait corps avec les harmonies subtiles de la guitare et une comédienne qui nous raconte tout ça au creux des yeux.

 
Du 13 au 16 juillet à 18h45, Grande Salle
 

 « Empreintes »

Qu’elles nous bercent, nous fassent rêver, pleurer ou danser, les chansons ont ce point commun de cacher des histoires bien singulières, profondes ou légères. Mais comment arrivent-elles jusqu’à nos oreilles ? Et pourquoi ?


Versus bientôt en diffusion

Versus, c’est Benoit Guerbigny et Maxence Camelin, deux routiniers des musiques traditionnelles. L’un est en Ariège, l’autre en Poitou. Pendant cette période où l’on ne pouvait pas danser, ils se sont posés pour vous faire entendre le bal. Le fruit de cette rencontre est bientôt prêt. 

En mai 22 Versus a de nouveau travaillé  au conservatoire Tyndo, avec Igor Potoczny la mise en scène de leur  futur concert « BAL ». Un concert qui interroge le bal dans notre société de façon non exhaustive fort du travail de collectage qu’ils ont réalisé pour compléter leur propre pratique du bal.

Le 29 Juin avant première du concert « bal » au Moulin de Crevant près de Thouars, le 27 juillet première à Parthenay au Festival de Bouche à Oreille et en avant avant première d’un futur travail pour faire danser cette fois, Benoit et Maxence ont confronté quelques unes de leur musiques à des danseurs dans un cadre dont on se passe de commentaires…. En 2023, ils prépareront un set de musique à danser et un CD.

Chaï enfin sur les routes en direction d’un record live…

Au cours de ces premièrs bals de reprise, Benoit Guerbigny a pu rencontrer les enfants de l’école de Taizé (79) afin de préparer le bal du 3 juin à Ligaine : Le Gorille n’a pas joué aux billes, le Chameau n’a pas joué au yoyo, Godzilla n’a pas fait de MMA, Le mouton a arrêté de dire non, et la Licorne s’est arrêtée de manger du pop corn, tous ont dansé bien accompagnés.

Et juste après l’été, notez l’enregistrement public sur vos agendas…

 

Venez les découvrir les  3 juin Ligaine (79) , le 17 juin Le daviaud La barre de monts (85), le 25 juin Lavausseau (86), le 2 juillet Girona (Cat), les 5,6 et 7 juillet Vialfre (it), le 16 juillet Verruyes(79) (en duo), les 24,25  juillet Bal de l’Europe à Gennetines (03), 30 juillet Embraud (03), le 12 novembre Chemillé (49), les 18,19 et 20 Novembre La Ferrière en Parthenay (79) Chaï live en bal / record live.

Voici quelques photos du bal du 3 juin à Ligaine:  

EXPLOSIONS DE COULEURS « This is the end »

Petit rappel de ce qu’ était ce spectacle musico-pictural 

13 personnages évoluent dans un bric à brac d’objets sonores. Ils les utilisent et les manipulent pour fabriquer les illustrations timbrées des œuvres picturales projetées. Projet avec le foyer de vie “Le Berceau” à Reffannes et le Collectif Gonzo de Parthenay. 

L’équipe, composée de 8 résidents du Berceau et 2 accompagnatrices, est accompagnée et dirigée par les 3 musiciens du spectacle «Les Picturophonistes», Emmanuelle Lefeuvre, Stéphane Pelletier et Eric Pelletier.

Mais voilà, c’est la fin de l’aventure, nous avons décidé, en accord avec les éducateurs qui partageaient le projet avec nous, de mettre fin au spectacle « Explosion De Couleurs ». Avec quand même un petit pincement, snif … 

Pour nous intervenants c’était un véritable bonheur de partager une aventure artistique avec cette équipe, mais nous étions au bout de cette création, nous ressentions un essoufflement. C’est le moment de passer à autre chose. 

Nous avons évoqué la possibilité de partir sur une autre création, une autre forme ou peut-être tout simplement des interventions/ateliers qui aboutirait ou non à un spectacle. On commence à cogiter.

Nous avons terminé en beauté lors d’une prestation très émouvante devant toute l’équipe du foyer, c’était mi-décembre à Vouhé. On a pleuré, on a ri, on a bu (avec modération) et on a mangé. La vie quoi !! 

Un résumé du travail réalisé en 10 ans, de créations, de partages, de rencontres …

L’aventure, «Explosions de couleurs», a commencé en 2011, les premières années nous avons composé et mis en place les musiques, en 2015 nous avons travaillé les déplacements et la mise en scène sous le regard expert d’Anne Marcel, une metteure en scène professionnelle. 

En 2016 nous avons travaillé avec Vanessa Jusseaume, une scénographe, elle a créé un décor que nous avons ensuite fabriqué. En 2017 captation vidéo de quelques spectacles afin de réaliser un montage de 20 mn et un teaser.

Nous avons joué ce spectacle dans différents contextes devant tout type de public. 

Souvent nous avons délocalisé nos répétitions afin de partager notre travail avec des classes d’écoles primaires. 

Le comportement et l’engagement des résidents quand nous étions devant un public était quasi professionnel, ils avaient conscience de l’acte de monter sur scène et de proposer un spectacle.