Skip to main content

Deux nouveaux spectacles du Collectif Gonzo à Avignon OFF 2019 !

Du 5 au 24 juillet 2019 le Collectif Gonzo présentera deux spectacles dans le cadre du Festival Off d’Avignon 2019 :

A l’orée du monde

D’après le texte de France Gros-Basile

Raymonde Larcheval, 88 ans, a été placée par son fils dans une maison de retraite. Jadis professeur de mathématiques, elle affectionne la poésie. Non, elle ne va pas rester au milieu de tous ces radoteurs; elle a même des projets de voyage ! Raymonde est une femme libre qui tient à le rester. Mais peu à peu, le temps fait son oeuvre : ses souvenirs se brouillent et son corps tout entier s’effrite. Elle tente de résister et nous entraîne au fil de son imaginaire sensible et émouvant avec un sens de l’autodérision décapant.

Avec Maud Thibault

Mise en scène : Gille Crépin
Musique : Aurélien Mouzac
Lumières : Catherine Reverseau

Soutiens

Création en résidence au Collège Claudie Haigneré de Rochefort du Gard, à la MCP et au Théâtre de Parthenay, avec le soutien du Conseil départemental du Gard, de Paloma, Scène de Musiques Actuelles de Nîmes Métropole, de la Ville de Parthenay, du Conseil départemental des Deux-Sèvres, de la Région Nouvelle-Aquitaine et de l’association Ah ?

 

La grande vague

Lecture musicale signée pour petits et grands dès 8 ans

Sur le versant d’une montagne au Japon, il y avait une ferme où habitait un jeune garçon. Au-dessus de tous les champs se dressait la maison où vivait Kino. 
Il était content d’habiter aussi haut et de pouvoir contempler le vaste océan bleu au pied de la montagne. 
Son meilleur ami, Jiya habitait la dernière maison de la rangée sur la plage, et cette maison n’avait pas de fenêtre donnant sur la mer.
Les jours où les cieux étaient clairs et les vents modérés, l’océan s’étendait si bleu et si calme qu’il était difficile de croire qu’il pouvait être irrité et cruel.
Et cependant, un jour, ce fut la terre qui provoqua la grande vague. 

Gille Crépin : Récit
Maud Thibault : Langue des signes
Aurélien Mouzac : Musique

Adapté de l’œuvre de Pearl Buck,  » The big wave » (1947) avec l’aimable autorisation des éditions Calligram, d’après une idée originale de Manou Lefeuvre.

 

 

Soutiens

Création en résidence à Monoblet (30) et à la Médiathèque François Mitterrand de Poitiers (86), avec le soutien de la Ville de Parthenay, du Conseil départemental des Deux-Sèvres, et de la Région Nouvelle-Aquitaine.

 

Festival Off Avignon 2019 – 05 au 24 juillet (relâche les 11 et 18)
La Maison de la Parole, 7 rue Prévôt, Avignon

Retour sur résidences Chaï

Coaraze

Après une première résidence en mai 2018 Benoit Gabriel et Corentin se sont retrouvés pour une deuxième session de travail dans ce petit village fabuleux de Coaraze en novembre 18.

A partir d’enregistrements d’archives recueillis par chacun des trois musiciens, auprès notamment du CERDO de Parthenay, ils ont choisit d’ explorer un répertoire de musiques à danser spécifique du Poitou-Vendée  (notamment des marchoises, avant-deux, maraîchines, rond de Barbâtre…). Le répertoire de bal qu’ils ont donc  pour l’instant est donc très typé. Le travail de répertoire n’est donc pas clos…

Le trio est  parti sur l’élaboration d’un jeu collectif en cohésion, en rebondissant sur les propositions des uns et des autres, à l’image de ce qui peut se passer dans le théâtre d’improvisation ou la commedia dell’arte, mais appliqué à la musique. Ainsi des trames sont prévues pour les morceaux, avec des points de rendez-vous, mais qui laissent une grande liberté et souplesse d’interprétation. Au cours des deux premières sorties de chantier de fin de résidence, ils ont  pu expérimenter ces modes de jeu, et constater qu’ils fonctionnent  très bien. 






Parthenay

La formation sera basée autour d’un duo instrumental, accordéon violon (Benoit Guerbigny/ Gabriel Lenoir auquel s’ajoute un élément percussif : le violoniste Corentin Boizot-Blaise. 
Les musiques seront des compositions et des ré-écritures du matériau ethnologique des musiques traditionnelles du Poitou où le chant et « la goule » y auront aussi une place toute particulière.

Le contenu visé est un aller retour permanent entre thème joué et développement du propos musical harmonique ou rythmique tantôt appuyant les appuis de danses, tantôt les détournant pour mieux créer un aller retour entre proposition musicale et danseurs / auditeur.

Ce nouvel ensemble qui pourra proposer diverses situations de jeu, soit à danser, soit à écouter, réalisera au cours de sa création, un pont artistique avec l’aspect dansé.
Vérifier les thèmes musicaux proposés pour être dans un premier temps sûr de respecter les cadences imposées par les codes de la danse, et, dans un deuxième temps, mieux les détourner en proposant soit une création dansée de toute pièce ou une variation, un dépassement de l’existant.

Ce temps de résidence a été l’occasion pour ce trio de créer du lien.

  • Le mardi 19 mars :  rencontre avec les élèves de l ‘école de musique de la Com Com Parthenay-Gatine, département de musique traditionnelle.
  • Le mercredi 20 mars : bord de scène avec les étudiants du campus des métiers de Parthenay.
  • Le mercredi 20 mars, 20h30 :  dans le cadre d’une sortie de chantier, veillée à danser ouverte à tous et gratuite,  à la Maison des Cultures de Pays, veillée mise en place par l’association Vivre au Pays.
  • Le jeudi 21 mars : échange, rencontre, partage avec une classe de l’école primaire  Germain Rallon de Thénezay dans le cadre d’un projet d’ Éducation Artistique et Culturelle mené par l’UPCP-Métive et la Communauté de Communes de Parthenay-Gatîne.
  • Le samedi 23 mars, à Colombiers (86) Bal Folk avec le trio Guerbigny, Lenoir& Boizot-Blaise (sortie de Chantier), organisé par LA BOIT’A FOLK .
mde
dav

Coup de projecteur sur ‘la chasse au trésor’ à la Maison des Cultures de Pays

En amont, Benoit Guerbigny est allé quatre jours en classe à l’école primaire de Thénezay pour passer la journée avec les enfants dans le cadre d’un projet éducatif artistique et culturel (PEAC).

Cet échange constructif a sensibilisé les enfants à la musique et danse traditionnelle du Poitou tout en préparant la venue des enfants dans un lieu culturel.

La chasse au trésor

En collaboration avec Sandra Egreteau et Stéphanie Coulais du Cerdo (Centre d’Étude et de Recherche et de Documentation sur l’Oratlité) et Gilles Tapin, médiateur culturel, Maria Angels Alvarez et Chaï ont pu accueillir les enfants sur une journée complète. Les enfants, divisés en trois groupes encadrés par un musicien, dans un cadre ludique de chasse au trésor ont dû résoudre des énigmes pour ensuite les partager en pleinière. Les enfants ont donc pu chanter, danser, découvrir au travers des documents audio-visuels issus de collectages réalisés par des membres des associations adhérentes à l’UPCP-Métive une partie méconnue de leur propre culture.

La presse en parle

Article du Courrier de l’ouest (mars 2019) / Article de la Nouvelle République

Après vous… est un trio ! La preuve en image…

Après vous… 
Chansons contresignées 

Après vous… c’est de la chanson, de la danse, de la musique, du théâtre à six mains… dans l’espace, qui se faufilent, courent, frappent ou caressent, nous emmènent loin.
Il y a un côté charnel chez Après vous… des textes qui partent de l’intérieur, une batterie qui fait corps avec les harmonies subtiles de la guitare et une comédienne qui nous raconte tout ça au creux des yeux.

Depuis longtemps Maud et Aurélien avaient envie de créer un spectacle ensemble pour parler des choses qui les traversent. S’ils ont puisé une petite partie du répertoire chez quelques auteurs qu’ils affectionnent tout particulièrement, d’Anne Sylvestre à Alain Bashung en passant par Michèle Bernard et Allain Leprest, ils se sont aussi entourés de Thibaud Defever (Presque Oui) pour l’écriture de chansons sur mesure.

Un spectacle cosy, tendre et rythmé, qui a le grand mérite de ne pas rendre mélancolique, bien au contraire ! On en sort le sourire aux lèvres et les yeux pétillants.

Aurélien Mouzac : chant, guitare –  Maud Thibault : comédienne – Thomas Hilaire – batterie

Mise en scène : Serge Dangleterre – Scénographie : Kham-Lhane Phu – Lumières : Catherine Reverseau

Une production du Collectif Gonzo avec le soutien de la Ville de Parthenay, du Conseil départemental des Deux-Sèvres, de la Région Nouvelle-Aquitaine et de Paloma, Scène de Musiques Actuelles de Nîmes Métropole.

LES CABANES jeune public

Nos experts en cahutes étaient début avril en résidence à Benêt en Vendée pour amorcer la construction de leur version jeune public du spectacle « LES CABANES ».

Ils étaient accueillis par le CSC Le Kiosque, installés dans l’auditorium de la bibliothèque «Le Transfo», un lieu propice à la création et aux rencontres. Ils ont laisser libre court a leur imagination débordante et ont accouché de 4 nouvelles histoires de cabanes; textes, musiques, arrangements, ils ont aussi retouché quelques anciens morceaux pour des versions plus adaptés jeune public, et enfin, 2 machines à sons toutes fraiches ont rejoins leur bric à brac d’instruments. Le répertoire est désormais créé, les textes d’enchainements sont écrits, il faut maintenant aborder la mise en espace et roder le bazar.

Le vendredi un filage du travail réalisé dans la semaine a été présenté au classe de CM de l’école publique de Benêt, les retours sont très encourageants.

Une période de finition est prévus en septembre, que dire de plus …. let’s go!

En exclusivité quelques images d’une machinerie sonore qui accompagne la chanson de la petite Elie, une jeune bohémienne qui vient des Carpates Ses cabanes a elle ce sont des grottes, des cavités rocheuses dans lesquelles elle dessine sur les parois des fresques avec … ses mains. Une jolie histoire sortie tout droit des rêveries de Laurent.

Elie a fait ce long voyage avec sa famille et une valise, et vous savez ce qu’il y avait dans cette valise?

Pour le découvrir regardez la vidéo …

Trio Guerbigny, Lenoir & Boizot-Blaise en résidence à Parthenay

Répertoire : Trad du Poitou / compositions

>La formation sera basée autour d’un duo instrumental, accordéon violon (Benoit Guerbigny/ Gabriel Lenoir) auquel s’ajoute un élément percussif: le violoniste Corentin Boizot-Blaise
Les musiques seront des compositions et des ré-écritures du matériau ethnologique des musiques traditionnelles du Poitou où le chant et « la goule » y auront aussi une place toute particulière.

Le contenu visé est un aller retour permanent entre thème joué et développement du propos musical harmonique ou rythmique tantôt appuyant les appuis de danses, tantôt les détournant pour mieux créer un aller retour entre proposition musicale et danseurs / auditeur.


Benoit Guerbigny souhaite un son plus « roots », une esthétique musicale qui râpe, égratigne, bouscule, surprend et transporte l’auditeur.


Ce nouvel ensemble qui pourra proposer diverses situations de jeu, soit à danser, soit à écouter, réalisera au cours de sa création, un pont artistique avec l’aspect dansé.
Vérifier les thèmes musicaux proposés pour être dans un premier temps sûr de respecter les cadences imposées par les codes de la danse, et, dans un deuxième temps, mieux les détourner en proposant soit une création dansée de toute pièce ou une variation, un dépassement de l’existant.

Ce temps de résidence sera l’occasion pour ce trio de créer du lien.

  • Le mardi 19 mars :  rencontre avec les élèves de l ‘école de musique de la Com Com Parthenay-Gatine, département de musique traditionnelle.
  • Le mercredi 20 mars : bord de scène avec les étudiants du campus des métiers de Parthenay.
  • Le mercredi 20 mars, 20h30 :  dans le cadre d’une sortie de chantier, veillée à danser ouverte à tous et gratuite,  à la Maison des Cultures de Pays, veillée mise en place par l’association Vivre au Pays.
  • Le jeudi 21 mars : échange, rencontre, partage avec une classe de l’école primaire  Germain Rallon de Thénezay dans le cadre d’un projet d’ Éducation Artistique et Culturelle mené par l’UPCP-Métive et la Communauté de Communes de Parthenay-Gatîne.
  • Le samedi 23 mars, à Colombiers (86) Bal Folk avec le trio Guerbigny, Lenoir& Boizot-Blaise (sortie de Chantier), organisé par LA BOIT’A FOLK .

La Fanfare s’arrête en Fanfare

Jeudis Brouage 2012 Gonzo_006

Depuis ce 15 avril 1995, date de la première sortie (et qui devait être l’unique) de la fanfare « L’étrange Gonzo », cet orchestre tous terrains a vu défiler une soixantaine de musiciens, musiciennes, 6 chefs, autant de compositeurs en recommandé pour du « sur mesure », 2 metteurs en espace, en mouvement.

Elle a joué environ 350 fois, que ce soit sur des scènes de théâtre estampillées, des festivals bien ancrés ou des fêtes de villages où il y avait plus de musiciens que de maisons.

Ces généreux donneurs de son, nourris au public sans festicide, vont maintenant jouer la fin de cette histoire.

D’un commun accord, sans regret et avec joie, l’aventure humaine et musicale des jaunes et noirs s’arrêtera le 31 mai 2019.

Voici quelques images de la fanfare « L’étrange Gonzo » :

photo-fanfare-page-accueil
actuFAN1jan1912376684_258841517786024_2098121079378250675_n
fanfarerenomeetrompette2
actuFAN4jan19actuFANjan19
actuFAN3jan19etrange-gonzo-douarnenez (1)

Sortie d’atelier de la guitare comtoise

LES CABANES  –  Ballade en stéréo et tôles ondulées –

Ric-Rac ? Barac ! La petite nouvelle

À pein’ sortie – de l’ atelier – ell’ est trop belle

et nous ravit – les écoutilles – et les prunelles

« Guitare-Comtoise » – qu’ elle s’ appelle – bravo mais elle

a bien failli – être jetée – à la poubelle

et croyez-moi z’ – on l’ a sauvée – désormai’ z’

ell’ bat des ailes – et cric et crac – sans manivelle.

Les premiers essais en direct de la dernière machinerie sonore du spectacle «LES CABANES»; La guitare comtoise, encore quelques réglages et elle pourra intégrer leur bric à brac musical. L’équipe de cabaniers sera en résidence début avril pour créer une version jeune public du spectacle. En attendant vous pourrez assister a un filage public le mercredi 30 janvier à 18h au CSC du Parc à Niort.